Forum Culturel du Blanc-Mesnil

INVITATION
LE 30 NOVEMBRE 2002 à 20H30
FORUM CULTUREL DE BLANC MESNIL (94)

 

Yan Allegret lit des extraits de son texte
" MONSTRE(S) "
Accompagné à la guitare de blues par Philippe Gillet

 

" Où se trouve-t-elle, cette nouvelle race de
dégénérés, au sens premier, mal générés j'entends. Des monstres peuplent des villes peuplées d'hommes.
Des hommes hantent les villes. Des monstres hantent les hommes qui hantent les villes.
Les monstres dans les villes, peut-être dans les hommes. L'humanisme devenu un simple critère de l'inhumanité.
Apprendre à regarder ceux qui tombent. REGARDER. Où est donc cette entaille, recouverte.
Une pautre peau a poussé par dessus. Une vague cicatrice de notre ancienne humanité.
Le cadavre d'Ulrike Meinhof se balance sur sa corde. Tréssée par le silence. Je cherche sa photo.
Une sorte de repère. Qui me sert un verre? OUI OUI IL FAUT FAIRE DU SOCIAL.
Regarder simplement le visage des monstres. Chacun en porte un au moins dans son dos.
Les visages appelent. Notre rêve d'humanité serait devenu un chien mort accroché à notre cheville,
que nous trainons sourire pleines dents sans regarder arrière. JE DÉGAGE le chien de ma cheville.
Nous sommes lavés par un nouveau rêve: mutiplication de moi dans l'espace, dans les réseaux,
dans l'entrecuisse virtuel des japonaises connectées à des milliers de kilomètres.
LE THEATRE. TOUT CA. OUI. LE PARTAGE. C'est ça. Et que faire de la colère.
LA CONVIVIALITE C'EST IMPORTANT. DEMOCRATIE ET MARCHÉ ne sont pas incompatibles.
On s'arrangera. Le devoir du bonheur. Le devoir de trève et de paix, pourquoi pas de silence.
Des monstres hantent le creux de nos machines célibataires. Sers moi un autre verre.
A la joie, à la rage. Aux silences que nous partagerons. Des monstres silencieux habitent
les villes et les hommes. L'entaille avant la chair qui la recouvrira. Le sang guérit les plaies.
Une sorte d'oubli. Oui, oui, vous avez raison de vouloir gagner. Gagner sa vie. C'est ça.
Allez gagner vos vies. Les monstres vous regardent. FUCK MY TEARS. CONSOLE MOI POUR DE FAUX.
Il/elle ne pleure même pas. Enfin une bonne nouvelle. "